Alter Egales
Le réseau mixité
du groupe Caisse des Dépôts

La révolution parentale : que retenir de la conférence ?

Pour sa première conférence, le réseau Mix’IT d’Informatique CDC a invité Patrice BONFY, co-fondateur du média Le Paternel, à intervenir sur le sujet de la parentalité en deux temps. Ce père de 2 garçons a tout d’abord présenté sa « Chronique d’une (r)évolution parentale » avant d’introduire un guide de la parentalité établit par la DRH et le CE d’ICDC.

Qui sont les parennials ?

Les parennials, ce sont ces nouveaux parents issus de la génération des millenials. Ils ont entre 25 et 40 ans et sont sur-connectés. Mais ce sont surtout, pour Patrice BONFY, une « nouvelle génération de parents qui considère par défaut le père comme impliqué et compétent » :

  • Les parents de la génération Y utilisent 1,3 fois plus leurs smartphones que les autres générations
  • 9/10 pères de la génération Y voudraient être des pères parfaits
  • 60% des pères de la génération Y estiment être impliqués à égalité dans les tâches parentales (mais seulement 30% des mères confirment, il reste des progrès à faire !)

Pourquoi cultiver une parentalité bien partagée ?

Aujourd’hui il est normal de partager le travail entre les femmes et les hommes, en entreprise comme à la maison. De plus en plus d’hommes souhaitent s’impliquer davantage dans leur foyer et les publicitaires l’ont bien compris : les publicités stéréotypées des années 50 font rire alors que de plus en plus d’annonceurs cassent les clichés.

Saviez-vous que partager les tâches parentales et domestiques renforce le couple ? C’est de plus en plus simple grâce aux technologies, comme l’indiquent les deux expressions populaires « Google est ton ami » et « il y a une app pour ça » : vous souhaitez savoir comment enlever une tâche de vin sur votre chemise ? Internet aura la réponse. Vous cherchez une baby-sitter pour demain ? Il y a une application mobile pour vous aider.

Et si ça ne suffit pas à soulager le quotidien, il suffit de se pencher vers des solutions futuristes comme les berceaux « robots du sommeil » qui calment bébé en lui rappelant les sensations du ventre de sa mère.

FOCUS SUR LE CONGÉ PATERNITÉ
Une majorité de la nouvelle génération de parents est favorable à l’allongement du congé paternité et souhaitent le rendre obligatoire. Il serait bénéfique aux entreprises, favorisant le taux d’emploi des femmes et dynamisant le marché du travail, comme à la vie de famille. Un congé paternité prolongé améliore :
  • La connexion père-enfant
  • La confiance des pères dans leurs compétences parentales
  • Le développement et la santé de l’enfant
  • La santé physique et mentale de la maman
  • L’implication des hommes dans les tâches domestiques
  • Le respect des hommes pour les tâches domestiques.

Pourquoi les parents impliqués sont bons pour l’entreprise ?

Les parents impliqués développent de nouvelles compétences à la maison, qui se traduisent aussi dans leur travail. Ils ont de nouvelles capacités de négociation, sont patients et multitâches. En un mot : productifs. Au travers de leurs enfants, ils sont aussi connectés à un futur plus éloigné et aux tendances des nouvelles générations. Patrice BONFY illustre son propos avec une vidéo Playmobil produite par deux sœurs d’une dizaine d’années et publiée sur YouTube : voilà des parents qui ont dû développer des compétences de vidéaste !

Le fondateur de People.doc, Jonathan Benhamoun, a aussi expliqué que la paternité l’a aidé à construire sa succes story. Développer un équilibre entre vie privée et vie professionnelle lui a permis de valoriser son entreprise (rachetée cet été à plus de 300 M€) et de passer plus de temps avec sa famille.

Enfin, des parents impliqués et qui l’assument contribuent à développer un environnement de travail respectueux de l’équilibre pro/perso de tout le monde. Ils permettent aussi des rapports plus humains et authentiques entre collègues. Pas étonnant que de plus en plus de dirigeant, à l’image du papa de Facebook Mark Zuckerberg, commencent à donner l’exemple !

Comment favoriser l’équilibre des jeunes parents ?

Patrice BONFY a aussi présenté plusieurs techniques de coach pour aider les jeunes parents à optimiser leur temps, les invitant notamment à se concentrer sur l’essentiel et à s’autoriser des respirations pour ne pas finir sous l’eau. Suivez ce lien pour découvrir les techniques en détail.

  1. L’aigle et la tortue pour prendre du recul sur ses nouvelles priorités
  2. La matrice de Eisenhower pour distinguer ce qui est important et la perte de temps
  3. La loi de Parkinson pour apprendre à fixer la bonne deadline : « toute tâche tend à se dilater pour occuper tout le temps disponible »
  4. La loi de Pareto pour ne pas rater les moments où il faut tout donner (20% d’effort pour 80% de satisfaction)
  5. La loi de Murphy pour se préparer à toutes éventualités
  6. La loi de Carlson pour s’autoriser à se concentrer sur ce que l’on fait (se rendre totalement disponible)
  7. La loi d’Illich parce que grâce à cette pause, je vais mieux travailler : « Au-delà d’un certain seuil, l’efficacité humaine décroît, voire devient négative »

Patrice BONFY est un entrepreneur de 35 ans, père de 2 garçons, co-fondateur et rédacteur en chef du média Le Paternel. Il intervient régulièrement, en conférence et dans les médias, sur les sujets de partage des responsabilités parentales, d’équilibre des temps de vie et de congé paternité, parentalité. Lui et son fils ont fait la Une du journal Libération en 2015 quand il a pris son premier congé paternité. Il a créé Le Paternel avec l’objectif de dépasser le stéréotype du père détaché et maladroit.

© Alter Egales – Caisse des Dépôts 2019